Un suspect recherché pour les explosions à Manhattan et dans le New Jersey

le
0
    * Ahmad Khan Rahami pourrait être "armé et dangereux" 
    * Des engins explosifs découverts dans une ville du New 
Jersey où il résidait 
    * Selon le gouverneur de l'Etat de New York, l'enquête 
s'oriente vers une éventuelle "connexion étrangère" 
 
 (Actualisé avec précisions, contexte) 
    par Alex Dobuzinskis 
    LOS ANGELES, 19 septembre (Reuters) - Un habitant du New 
Jersey d'origine afghane âgé de 28 ans, peut-être "armé et 
dangereux", est recherché en tant que suspect dans l'enquête sur 
l'explosion survenue samedi soir à New York, a annoncé lundi le 
maire de New York, Bill de Blasio. 
    La police de New York a diffusé une photo d'Ahmad Khan 
Rahami qu'elle recherche à des fins d'interrogatoire pour 
l'explosion de samedi soir à Chelsea, un quartier chic de 
Manhattan, a précisé Bill de Blasio sur la chaîne de télévision 
CNN. 
    "Il pourrait être armé et dangereux", a ajouté le maire 
démocrate de New York. 
    Les autorités fédérales estiment désormais que la bombe 
artisanale qui a fait 29 blessés samedi soir à Chelsea, où un 
autre engin explosif a été retrouvé - est à relier à la 
demi-douzaine d'engins explosifs découverts dans la gare 
d'Elizabeth, dans l'Etat voisin du New Jersey. C'est dans cette 
ville que l'avis de recherche du FBI situe le dernier domicile 
connu d'Ahmad Khan Rahami. 
    Avant l'explosion de Chelsea, une petite bombe artisanale 
avait explosé samedi matin à Seaside Park, une station balnéaire 
du New Jersey à une centaine de kilomètres au sud de New York, 
sans faire de dégâts ni de blessés. La police du New Jersey a 
annoncé lundi qu'elle souhaitait également interroger Rahami sur 
cette explosion. 
    Les enquêteurs estiment que Rahami n'a pas agi seul et que 
plusieurs personnes sont impliquées dans les explosions de New 
York et du New Jersey, ont dit des responsables américains à 
Reuters. 
    Ces attaques ont eu lieu quelque jours avant le début prévu 
de l'Assemblée générale annuelle des Nations unies à New York ou 
se retrouvent les chefs d'Etat et de gouvernement du monde 
entier. 
     
    ÉVENTUELLE "CONNEXION ÉTRANGÈRE" 
    Le gouverneur de l'Etat de New York, le démocrate Andrew 
Cuomo, a promis sur CNN un renforcement du personnel affecté à 
la sécurité pour l'assemblée générale de l'Onu. 
    Le président Barack Obama, qui se trouve déjà à New York, 
est tenu informé de la situation, a déclaré son porte-parole 
Josh Earnest sur les chaînes de télévision.  
    Andrew Cuomo a déclaré dans un entretien à la chaîne de 
télévision CBS que l'enquête s'orientait vers une éventuelle 
"connexion étrangère". 
    Les agents du FBI ont effectué des perquisitions lundi matin 
à Elizabeth, après la découverte d'un paquet suspect qui a 
explosé près de la gare, a déclaré sur CNN le maire de la 
commune, Christian Bollwage. 
    L'explosion a eu lieu lorsque le robot d'une équipe de 
déminage a coupé l'un des fils du mécanisme. L'engin retrouvé 
était dissimulé dans un sac à dos qui contenait cinq autres 
dispositifs potentiellement explosifs.   
    Si les bombes découvertes à Manhattan et dans le New Jersey 
ne sont pas identiques, elles ont certains "points communs" en 
ce qui concerne les éléments chimiques et technologiques 
utilisés, a déclaré le gouverneur de l'Etat de New York.  
 
 (Avec Julia Edwards, Mark Hosenball, Doina Chiacu et Susan 
Heavey à Washington et Eric M. Johnson à Seattle; Danielle 
Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant