Un suspect interpellé après un incendie meurtrier à Paris

le , mis à jour à 13:25
0
UNE INTERPELLATION APRÈS UN INCENDIE MEURTRIER À PARIS
UNE INTERPELLATION APRÈS UN INCENDIE MEURTRIER À PARIS

PARIS (Reuters) - Un suspect a été interpellé mercredi après le violent incendie qui a ravagé dans la nuit un immeuble d'habitation du XVIIIe arrondissement de Paris, faisant huit morts dont deux enfants, a-t-on appris de sources policière et judiciaire.

L'individu de 35 ans environ a été placé en gardé à vue après son arrestation par la brigade anticriminalité, a-t-on ajouté.

Selon RTL, son comportement suspect et des images de vidéosurveillance ont motivé son interpellation.

La piste criminelle a été rapidement évoquée pour le sinistre, qui s'est déclenché deux heures après une première intervention des pompiers pour un feu de papiers dans la cage d'escalier de l'immeuble situé rue Myrha, au coeur du quartier de la Goutte d'Or dans le nord de Paris.

"Les pompiers sont intervenus à deux reprises, c'est un des éléments qui fait que la piste d'un acte de malveillance est explorée", avait auparavant déclaré Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui s'est rendu sur place, a fait état d'un bilan de huit morts et quatre blessés, "qui sont en urgence relative".

Le porte-parole des pompiers, Gabriel Plus, a indiqué que le sinistre s'était déclaré dans la cage d'escalier et avait touché "tous les niveaux", du rez-de-chaussée au cinquième étage.

Un habitant du quartier interrogé par les radios et télévisions a indiqué que deux des victimes s'étaient défenestrées pour échapper aux flammes.

Présente elle aussi sur place, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a précisé que l'immeuble était une propriété privée dans un quartier qui compte beaucoup de logements sociaux et où la ville a engagé de longue date des chantiers de rénovation.

Il "n'était pas considéré comme insalubre ou traité comme tel", a-t-elle dit.

(Nicolas Bertin, Chine Labbé, Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant