Un suspect de liens avec des djihadistes expulsé vers l'Algérie

le
0
    PARIS, 4 août (Reuters) - Les services français ont expulsé 
jeudi vers l'Algérie  
Abdelkrim Mostefai, un ressortissant de ce pays susceptible de 
constituer une menace pour l'ordre public, annonce le ministère 
de l'Intérieur. 
    Cet homme est soupçonné d'avoir des liens avec des réseaux 
djihadistes, précise-t-on de source policière. "Mais il n'est 
pas du tout de la famille d'un des assaillants du Bataclan" lors 
des attentats de novembre 2015. 
    "Compte tenu de la menace grave que faisait peser sur 
l'ordre public le maintien de cet individu sur le sol français, 
Bernard Cazeneuve a décidé d'engager à son encontre une mesure 
d'interdiction administrative du territoire, écrit le ministère 
de l'Intérieur dans un communiqué.  
    "Cette mesure a permis de mettre en oeuvre la procédure 
d'éloignement dès que sa présence a été repérée sur le sol 
français. Il a été aussitôt interpellé avant d'être placé en 
rétention administrative pour la préparation matérielle de son 
éloignement", ajoute-t-il. 
    Depuis 2012, 80 mesures d'expulsion ont été prononcées, 
souligne le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, 
soulignant sa détermination à lutter contre le terrorisme. 
          
 
     
 
 (Gérard Bon) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant