Un suspect de l'attentat de Boston mort, l'autre en fuite

le
3
LES DEUX SUSPECTS DE L'ATTENTAT DE BOSTON IDENTIFIÉS
LES DEUX SUSPECTS DE L'ATTENTAT DE BOSTON IDENTIFIÉS

par Scott Malone et Tim McLaughlin

WATERTOWN, Massachusetts (Reuters) - L'un des suspects du double attentat du marathon de Boston est mort dans une fusillade avec la police et une chasse à l'homme a été lancée pour retrouver l'autre, dit la police américaine.

L'homme recherché à Watertown, dans la banlieue de Boston, a été identifié sous le nom de Djokhar A. Tsarnaev, un jeune homme de 19 ans. Il portait une casquette blanche sur les photos des deux suspects diffusées jeudi par les enquêteurs du FBI, a dit vendredi le chef de la police de Boston, Edward Davis.

Le deuxième suspect, qui apparaît sur les photos avec une casquette noire et des lunettes de soleil, est son frère aîné, Tamerlan Tsarnaev, âgé de 26 ans.

Son décès a été prononcé au Beth Israel Deaconess Medical Center où il avait été admis après de multiples blessures par balles et un choc sans doute provoqué par une explosion, a dit le médecin chargé des urgences, Richard Wolfe.

Aucun des deux frères, qui vivaient aux Etats-Unis depuis plusieurs années, n'avait attiré l'attention des forces de l'ordre, a dit un enquêteur.

La page russophone du réseau social VK a été prise d'assaut dès que le nom de Djokhar Tsarnaev a été rendu public par les autorités américaines. Le fugitif y a mis en ligne des liens vers des sites islamistes et indépendantistes tchétchènes sur ce qui semble être sa page personnelle.

Le double attentat à la bombe de Boston a fait trois morts et 176 blessés lundi près de la ligne d'arrivée du marathon.

FUSILLADE SUR LE CAMPUS DU MIT

Au bout de trois jours d'enquête, les événements se sont précipités jeudi soir, cinq heures environ après la diffusion par le FBI de son appel à témoins.

Les deux suspects ont été pris en chasse après avoir volé un 4x4 sur le campus de l'Institut de technologie du Massachusetts (MIT), à Cambridge, où un policier a été retrouvé mort criblé de balles dans son véhicule.

Les frères ont pris la direction de Watertown, à l'ouest de Cambridge, et lancé des engins explosifs en direction de la police durant la course-poursuite qui a coûté la vie à Tamerlan Tsarnaev et dans laquelle un agent a été grièvement blessé.

Djokhar Tsarnaev restant introuvable, une vaste chasse à l'homme impliquant des milliers d'agents dont les membres du Swat, l'unité d'élite de la police, s'est mise en place à Watertown, où un secteur d'une vingtaine de pâtés de maison a été passé au peigne fin par les forces de l'ordre.

La police du Massachusetts a ordonné aux résidents de s'enfermer chez eux et de n'ouvrir qu'aux policiers dûment identifiés. L'ordre a été étendu par la suite aux communes avoisinantes - Cambridge, Waltham, Newton, Belmont - puis à l'ensemble de l'agglomération de Boston.

Les transports publics de Boston ont été suspendus jusqu'à nouvel ordre, l'espace aérien au-dessous de 3.000 pieds (900 m) a été fermé par l'autorité de l'aviation civile sur une partie du nord-ouest de Boston.

Le président Barack Obama s'est réuni pendant une heure dans la matinée à la Maison blanche avec ses conseillers sur la sécurité nationale et l'antiterrorisme.

NUIT DE TRAQUE

La commune de Watertown est proche du campus du MIT, où un policier a été retrouvé mort dans son véhicule jeudi soir. Les habitants ont fait état de plusieurs coups de feu et explosions.

D'après un communiqué du procureur du comté de Middlesex, la police a été alertée vers 22h20 (02h20 GMT vendredi) par des coups de feu avant de découvrir peu après le corps d'un policier tué par balles dans son véhicule.

Les policiers ont ensuite appris le vol à main armée d'une voiture par deux hommes à Cambridge. Le propriétaire du véhicule a été relâché au bout d'une demi-heure et retrouvé sain et sauf dans une station-service.

Les forces de l'ordre ont alors pris en chasse la voiture à Watertown, où s'est produite la fusillade, selon le communiqué.

Le MIT a annoncé que la sécurité avait été rétablie sur son site et que les activités pouvaient y reprendre normalement.

Sur les images diffusées jeudi par le FBI, on voit grâce à des caméras de surveillance les deux suspects du double attentat de Boston marcher sur un trottoir l'un derrière l'autre dans la foule avant l'attentat. Ils portent les sacs à dos, qui, pense-t-on, contenaient les bombes.

La vidéo de 30 secondes les montre sous trois angles différents. Une photo des deux hommes a été prise à 14h37 lundi, soit 13 minutes avant la double explosion.

Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.delan le vendredi 19 avr 2013 à 18:24

    Le chasseur a presque toujours raison du "gibier" : nouvelle démonstration CQFD.

  • M2280901 le vendredi 19 avr 2013 à 12:29

    au moins ils ne font pas dans la dentelle eux ! en France le flic qui aurait tué un jeune égaré aurait eté mis en garde à vue ipso facto

  • mjjmimi le vendredi 19 avr 2013 à 11:54

    La police n'a pas mis longtemps à les retrouver ces abrutis...