Un super-préfet de police nommé à Marseille

le
1
UN SUPER-PRÉFET DE POLICE À MARSEILLE
UN SUPER-PRÉFET DE POLICE À MARSEILLE

PARIS (Reuters) - Jean-Paul Bonnetain a été nommé mercredi préfet de police de Marseille, un poste créé sur mesure dans le cadre du plan gouvernemental destiné à enrayer la violence endémique qui sévit dans la cité phocéenne.

Contrairement à son prédécesseur, Alain Gardère, qui était simple préfet délégué, Jean-Paul Bonnetain sera un préfet "de plein exercice".

Il sera placé directement sous l'autorité du ministre de l'Intérieur et aura compétence sur l'ensemble du département des Bouches-du-Rhône, a précisé la porte-parole du gouvernement, Najat Valaut-Belkacem, à l'issue du conseil des ministres.

Jean-Paul Bonnetain, qui sera prochainement installé à Marseille par le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, était jusqu'à présent préfet de l'Yonne.

Le Premier ministre, qui s'est rendu à Marseille au début de la semaine, avait également annoncé la semaine dernière à l'issue d'un comité interministériel l'envoi en renfort de 205 policiers et gendarmes.

En outre, une nouvelle zone de sécurité prioritaire (ZSP) s'ajoutera dans les quartiers du sud de la ville à celle déjà décidée dans la zone nord.

Jean-Marc Ayrault a estimé que "Le destin de l'agglomération marseillaise est une question d'intérêt national". Le Premier ministre a entrepris lundi de convaincre les élus de la région marseillaise de la nécessité d'une puissante métropole.

Accueilli avec bienveillance par les grands élus du territoire, gauche et droite confondues, le projet suscite en revanche une levée de boucliers chez les intercommunalités voisines.

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le mercredi 12 sept 2012 à 13:54

    M.D.R...!Doivent bien rire dans les cités...!