Un Super Depor punit le Barça

le
0
Un Super Depor punit le Barça
Un Super Depor punit le Barça

D'abord aux commandes puis sur un rythme de sénateurs, les Blaugranas ont laissé filer deux points importants face à un superbe Deportivo La Corogne (2-2). Les Galiciens, surprises de ce début de saison, relancent un peu plus une Liga qui pourrait voir l'Atlético revenir à égalité du Barça.

FC Barcelone 2-2 Deportivo La Corogne

Buts : Messi (39e), Rakitic (62e) pour le Barça // Lucas Perez (77e), Alex Bergantiños (85e)

Quelques heures avant de s'envoler pour le Japon, le Barça a oublié de respecter les consignes de Luis Enrique. Avec un match nul concédé dans les derniers instants face à un Depor retrouvé, les Blaugranas n'ont "rempli leurs devoirs" et se tournent désormais vers le Mondialito avec des Colchoneros en embuscade. Avec trois et cinq points d'avance, respectivement sur l'Atlético et le Real Madrid, ils quittent la Liga pour 2015 avec un matelas moins confortable qu'il n'y paraît en tête de la Liga. Une avance que Lionel Messi pensait plus confortable, lui l'auteur d'un coup franc en forme de golazo pour décanter la situation. Pour les amoureux des chiffres, il s'agit là de la cinquantième banderille annuelle de l'Argentin, qui ne suffit pourtant à masquer le manque de Neymar, blessé en milieu de semaine. Les hommes de Victor Sanchez, fringants sixièmes de Liga, ont livré une partition en tout point parfaite. Menés 2-0, ils ont su trouver les ressources nécessaires pour réduite l'écart avant d'égaliser. Le tableau d'affichage, de 2-2, rend honneur à des Galiciens déjà auteur d'un tel résultat sur cette même pelouse il y a de ça quelques mois…

Messi, le retour du clutch player


La porosité galicienne n'est plus. Sauvé in extremis dans ce même théâtre du Camp Nou en mai dernier, le Deportivo La Corogne fait honneur à son statut de miraculé dès le coup d'envoi. Le onze de Victor Sanchez, "admirable" et admiré par Luis Enrique, remplit à la perfection son rôle de poil à gratter. Solide autant qu'intelligent dans son placement défensif, il bouge son bloc au diapason de la circulation blaugrana. Un sérieux tactique qui empêche Lionel Messi de recevoir le cuir dans une position idoine. La Pulga, de par sa vista de quarterback, trouve néanmoins des angles de passe improbables. Sur sa première diagonale à destination de Sandro, le jeune canterano trouve Luis Suarez d'une remise de la tête qui ne peut cadrer sa reprise. Cette première opportunité tout en toque laisse place à une longue période de…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant