Un Sud-Coréen champion du monde de breakdance

le
0
Hong10 a remporté, face au Mounir, le championnat du monde de breakdance. AFP PHOTO / JUNG YEON-JE
Hong10 a remporté, face au Mounir, le championnat du monde de breakdance. AFP PHOTO / JUNG YEON-JE

(AFP) - Le Sud-Coréen Kim Hong-Yeol, alias Hong10, a remporté samedi à Séoul, face au Français Mounir, le championnat du monde de breakdance, s'imposant à domicile lors de cette finale disputée devant une foule en délire.

Hong10, 28 ans, qui avait déjà remporté le titre en 2006, a vaincu Mounir, champion du monde 2012, après l'élimination de quatorze autres concurrents.

"Je ne sais que dire. Tous mes efforts, et mon dur entraînement ont finalement payé", a déclaré après sa victoire Hong10, fatigué mais aussi euphorique.

Seize compétiteurs de dix pays, dont les Etats-Unis, le Brésil, la France et le Japon, étaient en lice pour ce championnat de breakdance, un style de danse spectaculaire et athlétique né à New York dans les années 1970 et qui a essaimé dans le monde, à la faveur du développement de la culture hip-hop, devenant très populaire notamment dans les pays asiatiques.

La breakdance a remporté un tel succès en Corée du Sud que le gouvernement assure la promotion de ce style de danse comme l'un de ses produits culturels d'exportation.

Les quelque 3.500 spectateurs qui assistaient au concours au stade Jamsil de Séoul se sont déchaînés en admirant les figures acrobatiques enchaînées par les compétiteurs, qui se sont produits deux par deux, se défiant, s'affrontant, tournant l'un autour de l'autre dans des mouvements aériens à la limite du déséquilibre.

Le championnat de breakdance Red Bull BC One a été lancé en 2004. Les finales se sont déroulées dans des villes comme Johannesburg, Tokyo ou Rio de Janeiro.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant