Un stand nazi à la braderie de Lille

le , mis à jour le
4
Il est interdit d'exhiber en public un uniforme, un insigne ou un emblème rappelant ceux qui ont été portés ou exhibés par le régime nazi.
Il est interdit d'exhiber en public un uniforme, un insigne ou un emblème rappelant ceux qui ont été portés ou exhibés par le régime nazi.

Vêtements, livres, jouets, babioles en tout genre... Si la braderie de Lille recèle de trésors, elle compte également son lot d'objets nazis. Des bustes d'Hitler et des croix gammées, dont certaines sont surmontées de l'aigle nazi, ont été retrouvés sur le stand d'un vendeur venu d'Allemagne, rapporte une équipe de France 3.

Sur son étal, des carnets militaires de soldats allemands campent également à côté de vinyles contenant des discours d'Adolf Hitler. Un stand particulier qui ne semble pas choquer les passants. Face aux caméras, les badauds évoquent alors "le devoir de mémoire". De son côté, le vendeur, visiblement gêné par les reporters, a rapidement recouvert son stand d'une bâche.

1 500 euros d'amende

Le stand d'objets nazis ne semble pas, non plus, perturber les forces de l'ordre. À en croire les journalistes de France 3, des policiers municipaux sont passés devant sans s'arrêter. Et pourtant, une telle pratique est strictement interdite.

En effet, la loi interdit de "porter ou exhiber en public un uniforme, un insigne ou un emblème rappelant les uniformes, les insignes ou les emblèmes qui ont été portés ou exhibés (...) par les membres d'une organisation déclarée criminelle", à l'instar du régime nazi. Selon l'article R645-1 du Code pénal, toute personne qui enfreint cette loi encourt 1 500 euros d'amende et la confiscation des objets.

 

 

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le lundi 7 sept 2015 à 09:39

    On tolère aussi la faucille et le marteau aussi. Quel laxisme.

  • Pathor le lundi 7 sept 2015 à 00:06

    oups ! " mises en place "

  • mucius le dimanche 6 sept 2015 à 21:13

    Ah bah! alors ça c'est grave! 15 ans de prison?

  • Pathor le dimanche 6 sept 2015 à 20:54

    Pourtant les milices paramilitaires neonaz.. misent en place par le gouvernement ukrainien , ça n'a pas choqué nos médias !