Un stade en forme de vagin pour le mondial 2022

le
0
Comparé à un vagin géant, le futur stade Al-Wakrah pour la coupe du monde de football 2022, au Qatar, crée le buzz sur la toile

«Érection: ne se dit qu'en parlant des monuments.» Le prochain stade du mondial de football au Qatar pourrait bien faire mentir Flaubert et son Dictionnaire des Idées reçues. À peine dévoilé sur Youtube, samedi 16 novembre, l'ambitieux projet d'Aecom Technology Corporation (AECOM), un bureau américain d'ingénierie, pour la coupe du monde 2022 a été tourné en dérision sur les réseaux sociaux. Le bâtiment, pointé pour sa forme, semblable à celle d'un sexe de femme, a même gagné le surnom de Vagina Stadium («Stade vagin» en anglais). «L'architecte de ce stade qatari est un farceur. Ou un malvoyant,» pouvait-on lire sur Twitter. Un groupe Facebook a même été crée.

Holly Baxter, journaliste au Guardian, n'a pas manqué de saluer cette féminisation involontaire de l'architecture, domaine largement dominé jusqu'à présen...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant