Un squat de Roms évacué à Lyon au lendemain d'un incendie

le
2
UN SQUAT DE ROMS ÉVACUÉ DANS LA BANLIEUE LYONNAISE
UN SQUAT DE ROMS ÉVACUÉ DANS LA BANLIEUE LYONNAISE

LYON (Reuters) - Les forces de l'ordre ont procédé mardi matin à l'évacuation d'un squat occupé par une trentaine de Roms à Saint-Priest, en banlieue lyonnaise, au lendemain de l'incendie meurtrier survenu dans un autre immeuble de la région occupé illégalement.

Cette évacuation, qui a duré deux heures et qui fait suite à une décision de justice du 26 novembre 2012, s'est déroulée sans incident, a précisé la préfecture du Rhône.

Le groupe de Roms, qui compte quinze enfants, s'était installé dans l'ancienne usine Berliet désaffectée de Saint-Priest en septembre dernier. Ils ont été recueillis par le père Matthieu Thouvenot, curé de la paroisse du quartier de Gerland à Lyon, qui avait déjà hébergé une cinquantaine de Roms expulsés d'un campement sauvage début avril.

Cette expulsion survient au lendemain d'un incendie survenu dans une usine désaffectée du 8e arrondissement de Lyon squattée par des Roms et qui a provoqué la mort de trois personnes dans la nuit de dimanche à lundi.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a annoncé la poursuite des expulsions, seule "solution face à ces situations qui mettent en danger les occupants".

L'évacuation du squat mardi matin devrait être suivie par d'autres dans les jours qui viennent. L'agglomération lyonnaise compte une quarantaine de squats occupés par des familles Roms.

Les associations, dont le Mrap et Médecins du Monde, qui soutiennent ces familles, ont dénoncé la position de la préfecture du Rhône qui, selon elles, "viole la loi européenne et la décision rendue le 4 avril par le tribunal administratif de Lyon qui l'oblige à reloger les familles avec enfants".

Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 11246605 le mardi 14 mai 2013 à 14:36

    Décision de justice novembre 2012 et intervention des forces de l'ordre mai 2013. Comme d'habitude, il faut une grosse galère pour qu'il y ait une réaction.

  • M2280901 le mardi 14 mai 2013 à 14:31

    Qu'ils aillent squatter en Roumanie