Un spot TV pro-Obama fait scandale aux États-Unis

le
0
La campagne présidentielle s'envenime. Dans une vidéo financée par les démocrates, un homme accuse implicitement Mitt Romney d'être responsable de la mort de sa femme.

Les partisans de Barack Obama n'y vont plus par quatre chemins pour taper sur Mitt Romney. Dans le dernier spot télévisé du comité de soutien Priorities USA Action, le sidérurgiste Joe Soptic laisse entendre que le candidat républicain à la présidentielle américaine serait responsable de la mort de sa femme.

Cet ancien employé de GST Steel faisait partie des 700 ouvriers qui ont perdu leur emploi en 2001 lors de la faillite de l'aciérie, rachetée par Bain Capital, le fonds d'investissement de Mitt Romney. «Quand Mitt Romney et Bain ont fermé l'usine, j'ai perdu mon assurance-maladie, et ma famille a perdu son assurance-maladie», raconte-t-il face caméra. Quelques années plus tard, sa femme est tombée malade mais, dépourvue d'assurance, elle n'a pas consulté de médecin. En 2006, elle est morte d'un cancer. Si le lien causal n'est pas explicitement établi, la culpabilité de Bain est lourdement insinuée. «Je ne pense pas que Romney se rende compte de ce qu'il a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant