Un sous-officier français tué au Mali

le
0
Un soldat français de l'opération Serval, en décembre 2013 à Bangui.
Un soldat français de l'opération Serval, en décembre 2013 à Bangui.

Il était en opération, dans la nuit de mercredi à jeudi, au nord du Mali. Un sous-officier français du 2e régiment étranger de parachutistes de Calvi a été tué, a annoncé l'Élysée dans un communiqué jeudi matin.

Le président de la République, François Hollande, a exprimé sa "profonde tristesse", saluant le "sacrifice de ce légionnaire français". Il a exprimé sa "totale confiance" aux forces françaises engagées dans la lutte "contre les groupes armés terroristes".

La "guerre frontale" est "en train de se terminer"

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a indiqué jeudi sur BFM TV et RMC Radio que l'opération Serval au Mali était "en train de se terminer dans sa phase de guerre frontale contre les groupes djihadistes".

"Nous sommes en train de nous réorganiser pour avoir une conception régionale du contre-terrorisme", a expliqué le ministre, précisant que 1 000 soldats français allaient être concentrés près de Gao et 3 000 autres sur la "bande sahélo-saharienne".

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant