Un sous-marin nucléaire victime d'un incendie

le
0
La coque du submersible russe a pris feu jeudi alors qu'il était stationné sur un chantier naval pour réparation. Le feu est désormais éteint et aucune menace radioactive n'est à signaler, mais la destruction de ce vaisseau est une grande perte pour la marine russe.

«L'incendie est éteint, il n'y a plus de flammes», assure Sergueï Choïgou, le ministre russe des Situations d'urgences. Le feu a ravagé jeudi la coque d'un sous-marin nucléaire russe, le K-84 Ekaterinbourg. Le sinistre s'est déclaré vers 18h30 heure locale (13h30 en France) alors que le submersible était stationné pour réparations au port de Severomorsk, la base militaire de la flotte du Nord de la marine, au nord-ouest de la Russie.

Plusieurs dizaines de pompiers ont combattu toute la nuit des flammes atteignant 10 mètres de haut, selon certains témoins. Ils ont été épaulés dans leur lutte par un hélicoptère. Une partie du sous-marin a ensuite pu être immergée dans l'eau, afin de contenir la progression des flammes. L'incendie a consumé la coque externe du submersible, qui est recouverte d'une sorte de caoutchouc.

Durant le sinistre, «une partie de l'équipage est restée à bord du sous-marin pour contrôler en permanence les paramètres de températur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant