Un sommet UE-Turquie sur les migrants à l'étude

le
0

LA VALETTE, 12 novembre (Reuters) - Les dirigeants de l'Union européenne réunis à Malte envisagent d'inviter le président turc Recep Tayyip Erdogan à un sommet ce mois-ci à Bruxelles pour parvenir à un accord en vue de réduire le flux migratoire vers l'Europe, a-t-on appris jeudi de sources européennes. Le numéro deux de la Commission européenne, Frans Timmermans, mène actuellement des négociations avec Ankara sur les moyens de réduire le nombre de migrants et de réfugiés, notamment syriens, qui passent de Turquie en Grèce dans le but de gagner ensuite l'Europe de l'Ouest. Il a proposé que le sommet avec Erdogan se tienne le 22 novembre et cette idée est actuellement débattue par les dirigeants européens. La Commission propose d'accorder à la Turquie une subvention de trois milliards d'euros sur les deux prochaines années afin de s'occuper des deux millions de réfugiés syriens qui sont sur son sol. Cinq cents millions proviendraient du budget de l'UE et le reste des vingt-huit Etats membres, en fonction de leur richesse nationale, selon le projet de la Commission. A Berlin, le vice-chancelier allemand, le social-démocrate Sigmar Gabriel, a déclaré jeudi que l'Allemagne devrait financer seule l'aide à Ankara si les pays de l'Union n'arrivaient pas à se mettre d'accord. "Si les Européens ne peuvent assurer qu'une partie du projet, je juge raisonnable que l'Allemagne consente à faire une avance ou qu'elle paye elle-même", a-t-il dit lors d'une réunion de son parti. (Alastair Macdonald et Holger Hansen, Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux