Un soldat ukrainien tué, six blessés ces dernières 24 heures

le
0

(Actualisé avec précisions) KIEV, 13 avril (Reuters) - Un soldat ukrainien a été tué et six autres ont été blessés dans l'est de l'Ukraine au cours des 24 dernières heures en dépit de l'accord de cessez-le-feu, a déclaré lundi à la mi-journée un porte-parole de l'armée ukrainienne, Oleksandr Motouzianik, dans un point-presse télévisé. Le cessez-le-feu conclu à la mi-février à Minsk est techniquement encore en vigueur même s'il est régulièrement violé, armée ukrainienne et rebelles prorusses s'accusant mutuellement de multiplier les attaques dans l'est de l'Ukraine. ID:nL5N0X73TR "Les rebelles n'ont pas cessé de tirer sur les positions ukrainiennes. (...) Ces derniers jours, l'ennemi a utilisé des armes interdites par l'accord de Minsk", a dit Oleksandr Motouzianik. Selon lui, les séparatistes ont ouvert le feu à 17 reprises sur les troupes gouvernementales avec des armes de calibre 120 à 122 mm, mais il n'a pas précisé les lieux des violences. Il a également fait état d'affrontements près d'Avdiivka, une position gouvernementale au nord de Donetsk. L'agence de presse DAN, favorable aux séparatistes, a de son côté relayé des accusations des insurgés prorusses affirmant que l'armée gouvernementale a violé la trêve à de nombreuses reprises au cours des dernières 24 heures, en procédant à des tirs d'artillerie et en ouvrant le feu avec des chars. Selon l'accord de Minsk, il est interdit d'utiliser des armes d'un calibre supérieur à 100 mm, ce qui proscrit de fait l'utilisation d'artillerie lourde, de mortiers lourds et des systèmes de fusées les plus puissants. Une réunion doit se tenir dans la journée à Berlin entre les ministres des Affaires étrangères français, allemand, russe et ukrainien pour faire le point sur la mise en oeuvre des accords de paix dits de Minsk-2. (Pavel Polityuk; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant