Un soldat ukrainien tué près de Marioupol

le
0

KIEV, 25 avril (Reuters) - Un soldat ukrainien a été tué et deux autres grièvement blessés samedi par des tirs d'artillerie des rebelles séparatistes prorusses près de la ville de Marioupol, a annoncé l'armée de Kiev. Selon un porte-parole de l'armée, les insurgés ont bombardé une unité de la Garde nationale dans le village de Chirokine, à l'est de Marioupol, sur les rives de la mer d'Azov. "Aujourd'hui, à 06h25, l'ennemi a utilisé des canons de 122 mm. Ils sont interdits par les accords de Minsk" signés en février et qui ont instauré un cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine, a déclaré Dmitro Gorbounov à la télévision. Aux termes de ces accords, les deux camps ont retiré une grande partie de leur artillerie lourde de la ligne de front mais continuent de s'accuser mutuellement de violer la trêve. L'armée ukrainienne soupçonne notamment les séparatistes de vouloir s'emparer de Marioupol, une ville de 500.000 habitants qui occupe une position stratégique entre les territoires qu'ils contrôlent et la péninsule de Crimée annexée par la Russie en mars 2014. (Richard Balmforth; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant