Un soldat turc tué par des tirs à la frontière syrienne

le
0

(Précision, soldat porté disparu) ANKARA, 1er septembre (Reuters) - Un soldat turc a été tué et un autre légèrement blessé mardi par des tirs transfrontaliers venus d'une zone contrôlée par les djihadistes de l'Etat islamique (EI) en Syrie, ont déclaré des responsables turcs. Un autre militaire turc est porté disparu. Les soldats se trouvaient près de la frontière dans la province de Kilis, dans le sud-est de la Turquie, quand les tirs ont éclaté. "Un soldat est porté disparu, nous essayons de le localiser", a dit un responsable turc sur place. Le gouverneur régional, Suleyman Tapsiz, a confirmé devant l'hôpital de Kilis qu'un militaire avait été tué et qu'un autre était porté disparu. L'an dernier, les djihadistes avaient pris en otage dans la ville irakienne de Mossoul 46 ressortissants turcs qui avaient été relâchés plus de trois mois plus tard. Des avions turcs ont pris part pour la première fois vendredi dernier à des raids aériens menés par la coalition conduite par les Etats-Unis contre des positions de l'EI en Syrie. Il y a une semaine, la Turquie a conclu avec les Etats-Unis un accord technique sur le rôle d'Ankara dans la campagne menée contre les combattants islamistes qui contrôlent de vastes territoires en Syrie et en Irak. La Turquie a accepté en juillet d'ouvrir ses bases aériennes à la coalition. (Orhan Coskun, Jonny Hogg et Yesim Dikmen; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant