Un soldat tunisien tué par une mine dans le djebel Chambi

le
0

TUNIS, 23 mars (Reuters) - Un soldat tunisien est mort et deux autres ont été blessés dimanche soir dans l'explosion d'une mine dans un secteur proche de la frontière algérienne, où les forces de sécurité pourchassent des groupes d'islamistes armés, ont rapporté les autorités de Tunis. Les forces tunisiennes sont en alerte maximale depuis l'attaque du musée national du Bardo, à Tunis, lors de laquelle 20 touristes étrangers ont été tués. L'attentat a été revendiqué par le groupe Etat islamique (EI). L'armée est par ailleurs engagée dans la traque de combattants islamistes liés à Al Qaïda, qui utilisent le massif montagneux du djebel Chambi, près de l'Algérie, comme base pour lancer des attaques. "Un soldat a été tué et deux autres ont été légèrement blessés par une mine posée par des terroristes à proximité de la frontière algérienne, dans le gouvernorat du Kef", a déclaré Bel Hassen Ouslati, porte-parole de l'armée. (Tarek Amara; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant