Un soldat tué dans l'est de l'Ukraine, des dissidents soupçonnés

le
0

KIEV, 14 octobre (Reuters) - Un soldat ukrainien a été tué et deux autres blessés pendant une attaque séparatiste dans l'est du pays, a annoncé mercredi le ministre ukrainien de la Défense, selon lequel cette première attaque meurtrière depuis des semaines pourrait être l'oeuvre d'un groupe rebelle dissident. Le cessez-le-feu prévu par l'accord signé à Minsk en février a été largement respecté depuis début septembre, ce qui a permis aux deux camps d'accélérer le retrait de leurs armes de la ligne de front et de donner un nouvel élan au processus de paix. Mardi, des rebelles ont cependant tiré au lance-grenade sur une position de l'armée ukrainienne, a déclaré le ministre de la Défense. "Nous sommes en train d'établir ce qui s'est passé", a dit Stepan Poltorak. "Il y a dans l'autre camp des gens qui ne sont pas contrôlés par les dirigeants des soit-disant DNR et LNR (NDLR: républiques autoproclamées de Donetsk et Louhansk) donc nos représentants et les représentants russes mènent l'enquête. Ce n'est qu'à l'issue de celle-ci que nous déciderons ce qu'il convient de faire." Le retrait des armes de la ligne de front est conditionné au respect total du cessez-le-feu, après 18 mois de conflit qui ont fait plus de 8.000 morts depuis avril 2014. (Natalia Zinets; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant