Un soldat libanais enlevé à la frontière syrienne

le
0

BEYROUTH, 18 septembre (Reuters) - Un soldat libanais a été enlevé mercredi par des inconnus à Arsal, ville proche de la frontière syrienne où 19 autres militaires ont été pris en otages début août par des extrémistes islamistes, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité. Deux ces militaires ont été décapités par leurs ravisseurs, qui se réclament de l'Etat islamique et du Front al Nosra, et deux autres ont été remis en liberté. L'Etat islamique, qui a pris part récemment a une incursion à Arsal ayant donné lieu à cinq jours de combats avec l'armée libanaise, a par ailleurs menacé mercredi d'exécuter un autre otage dans les 24 heures. Il demande la remise en liberté d'islamistes détenus au Liban. (Tom Perry, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant