Un soldat israélien tué près de la frontière avec le Liban

le
0
L'incident, imputé à un soldat libanais qui aurait agi de sa propre initiative, intervient sur fond de tensions entre l'Etat hébreu et le Hezbollah.

Correspondant à Jérusalem

Un militaire israélien de 31 ans a été tué par balles, dimanche en début de soirée, près de la frontière avec le Liban. L'attaque, imputée à un soldat des Forces armées libanaises, est pour l'heure présentée comme un acte isolé. La Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul), saisie par les autorités israéliennes, s'est cependant mise en contact avec les deux pays afin de les engager «à la retenue».

Cet incident, décrit comme «très grave» par un responsable israélien, est en tout cas le plus sérieux répertorié ces dernières années aux abords de la «ligne bleue», qui marque la séparation entre les deux pays depuis le retrait israélien du Liban, le 25 mai 2000. La dernière véritable confrontation armée dans cette zone remonte à 2006. Un calme relatif y régnait ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant