Un soldat français tué en Afghanistan

le
0
Un légionnaire français a été abattu lundi matin dans la province de la Kapisa, dans le nord-est du pays. L'année 2011 est la plus meurtrière depuis le début de l'engagement français en 2001.

Un légionnaire du 2e régiment étranger du génie de Saint-Christol, dans le Vaucluse, a été tué lundi matin en Afghanistan, lors d'une opération dans la province de la Kapisa, dans le nord-est du pays. Le soldat a été touché par un tir insurgé lors d'une mission de protection d'un convoi logistique au profit de l'armée nationale afghane. «Grièvement blessé, il a été transporté vers Tagab, puis Kaboul par hélicoptère. Mais il est malheureusement décédé des suites de ses blessures», a déclaré le porte-parole de l'état-major français des armées, le colonel Thierry Burkhard. Dans un communiqué, Nicolas Sarkozy a présenté «à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances et s'associe à leur douleur». Un autre soldat a également été blessé dans l'attaque.

Les soldats français sont engagés dans les provinces de Surobi et de la Kapisa, au nord-est de Kaboul.
Les soldats français sont engagés dans les provinces de Surobi et de la Kapisa, au nord-est de Kaboul.

Il s'agit du 18e soldat français tué en Afghanistan en 2011, l'anné

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant