Un soldat français blessé en Afghanistan décède à Paris

le
0

PARIS (Reuters) - Un officier français grièvement blessé en janvier dernier en Afghanistan est décédé mardi matin à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris, a annoncé le ministre de la Défense Gérard Longuet.

Le capitaine Christophe Schnetterle, du 93e régiment d'artillerie de montagne de Varces (Isère), avait été blessé le 20 janvier par les tirs délibérés d'un soldat de l'armée afghane alors qu'il effectuait une séance d'entraînement dans une base militaire en Kapisa.

Quatre soldats français avaient été tués et quatorze autres blessés lors de cette même attaque.

Quatre-vingt-trois militaires français ont été tués en Afghanistan depuis le début de l'intervention multinationale dans le pays, en 2001.

Quelque 3.800 militaires afghans sont déployés sur le sol afghan.

Le président Nicolas Sarkozy a annoncé en janvier que le retrait des unités combattantes françaises d'Afghanistan serait avancé d'un an à fin 2013. Des soldats français continueront ensuite d'y assurer des missions de formation.

Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant