Un soldat abat trois militaires et en blesse 15 à Tunis

le , mis à jour à 13:03
0

(Bilan actualisé) TUNIS, 25 mai (Reuters) - Un soldat tunisien a ouvert le feu sur d'autres militaires, lundi matin à la base de Bouchoucha à Tunis, tuant un colonel et deux autres soldats et en blessant 15 autres, avant d'être lui-même abattu, ont rapporté les autorités tunisiennes. On ignore pour le moment quelle raison a poussé le soldat à provoquer ce carnage, qui a alarmé une capitale sur les dents depuis l'attaque du musée du Bardo le 18 mars dernier. Les tirs ont entraîné l'évacuation d'une école du quartier, située non loin du Bardo, et deux hélicoptères de l'armée ont survolé le secteur, tandis que des policiers fouillaient une mosquée des environs et inspectaient les véhicules sur l'axe reliant le Bardo à la base. Les forces de sécurité tunisiennes mènent d'importantes opérations contre les islamistes armés depuis que deux d'entre eux ont attaqué le Bardo à Tunis, tuant 21 étrangers. (Tarek Amara; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant