Un socialiste contre Royal aux législatives à la Rochelle

le
4
UN SOCIALISTE SE PRÉSENTERA CONTRE SÉGOLÈNE ROYAL AUX LÉGISLATIVES À LA ROCHELLE
UN SOCIALISTE SE PRÉSENTERA CONTRE SÉGOLÈNE ROYAL AUX LÉGISLATIVES À LA ROCHELLE

PARIS (Reuters) - Le premier secrétaire fédéral du Parti socialiste de Charente-Maritime a annoncé dimanche sa candidature aux législatives de juin 2012 à La Rochelle face à Ségolène Royal, investie par les instances nationales du parti contre la volonté des instances départementales.

Lors d'une réunion publique à Laleu, dans la banlieue de La Rochelle, Olivier Falorni a annoncé devant ses partisans sa volonté de se présenter quelles qu'en soient les conséquences.

"J'ai décidé de présenter ma candidature dans la circonscription de la Rochelle et de l'Ile de Ré. Je considère qu'en démocratie les citoyens ont le droit de choisir. Je me mets dès aujourd'hui en retrait de mes fonctions de premier secrétaire fédéral", a confirmé Olivier Falorni à Reuters.

Candidat naturel, selon lui, pour succéder au député-maire PS de La Rochelle, Maxime Bono, qui ne se représente pas, Olivier Falorni s'était insurgé lorsque Ségolène Royal avait été adoubée par le sortant et désignée par le bureau national du PS.

Celui qui avait souhaité une primaire interne avait ensuite qualifié de "parachutage de la honte" la désignation définitive de la candidate socialiste à la présidentielle en 2007.

Prévenu mardi des intentions d'Olivier Falorni, le bureau national du Parti socialiste l'avait sommé par lettre recommandée de renoncer à un projet "de nature à entraîner la confusion dans l'esprit des électeurs, en pleine campagne présidentielle".

Claude Canellas, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • baljo le dimanche 19 fév 2012 à 17:56

    ça risque pas d'arriver à l'ump

  • M6486201 le dimanche 19 fév 2012 à 17:52

    La d.inde du Poitou ferait mieux de se mettre au tricot

  • mourgue1 le dimanche 19 fév 2012 à 17:38

    Ségolène Royal a estimé dimanche 19 février sur Europe 1 Le système est corrompu (....) lorsque l'on détient la responsabilité et que l'on n'en fait rien ou qu'on l'utilise pour quelques-uns au détriment du plus grand nombre, oui, il y a une corruption du pouvoir et c'est pour cela que le changement est urgent",Chercher l'erreur????

  • dhote le dimanche 19 fév 2012 à 17:32

    Tres bonne idée, dommage pour Marie Ségolène qui sz voyait déjà au perchoir!