Un site pour faciliter ses déclarations de travaux dans le jardin

le
2
Un site pour faciliter ses déclarations de travaux dans le jardin
Un site pour faciliter ses déclarations de travaux dans le jardin

(Relaxnews) - La réglementation impose pour tous les travaux à proximité des réseaux d'effectuer une Déclaration d'intention de commencement de travaux (DICT). Le site Declarermonchantier.fr propose une interface simplifiée pour tous les particuliers confrontés à cette démarche administrative.

La France compte pas moins de quatre millions de kilomètres de réseaux d'eau, de gaz, d'électricité, de déchets et de télécommunications, parfois difficiles à localiser avec précision. Cette méconnaissance entraîne plus de 100.000 incidents par an.

Pour éviter qu'une extension de maison, qu'une nouvelle piscine ou que l'installation d'une nouvelle clôture blesse une personne ou endommage les réseaux lors des travaux, une Déclaration d'intention de commencement de travaux (DICT) doit être envoyée au préalable aux exploitants des réseaux.

Cette obligation administrative pour tous les travaux à proximité de réseaux souterrains, aériens ou subaquatiques sur le domaine public ou privé demeure peu connue.

Pour faciliter cette démarche aux particuliers, l'éditeur de solutions Sogelink, a mis en place le site www.declarermonchantier.fr.

Pour 29euro(s), cette plateforme permet la saisie d'un formulaire unique, conforme à celui imposé par la réglementation. Elle génère ensuite le plan de localisation des travaux et affiche une liste des exploitants de réseaux concernés par l'emprise des travaux. Enfin, elle leur adresse directement l'ensemble des Déclarations d'intention de commencement de travaux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 17 sept 2012 à 17:08

    Il va bientôt falloir déclarer le nombre de pieds de tomates ou de salades dans le jardin, ...une nouvelle source d'imposition dans la tradition socialiste.

  • M7136507 le lundi 17 sept 2012 à 13:45

    Demain nous serons tous soumis à des robots ! gare aux fausses déclarations - le tout appartient aux finance - à la banque de France - aux notaires ... cool la vie!