Un site internet propose de louer des poules pondeuses

le
0

Une start up américaine propose de louer des poules pondeuses, poulailler et nourriture, pour une durée de 6 mois. L'initiative connaît un franc succès.

Voilà une initiative qui devrait en étonner plus d'un. Alors que l'économie participative continue de faire des adeptes dans le monde à travers Uber, Airbnb et d'autres, un couple d'éleveurs de Pennsylvanie a eu l'idée de proposer ses poules pondeuses à la location. Le service est disponible dans dix États américains ainsi que dans deux régions canadiennes et permet de louer pour une durée de 6 mois, entre 2 et 4 poules pondeuses pour un prix variant entre 400 et 600 euros.

Les gallinacés sont ensuite livrés avec un petit poulailler ainsi que tout le matériel nécessaire pour s'en occuper convenablement: une réserve de nourriture suffisante pour la période de location, et un manuel d'instructions sur la façon de s'occuper de poules et comment les garder heureuses. En revanche, aucun contrôle n'est fait par la société sur le bon traitement, ou non, des animaux lors de la période de location.

Selon le site Rent the chicken, pour deux poules accueillies, vous pouvez espérer récolter entre 8 et 14 œufs par semaine. Des œufs plus sains que ceux achetés en supermarchés. Selon le site, ils contiendraient «un tiers de cholestérol en moins, un quart de gras saturés en moins et deux fois plus d'oméga 3» que ceux achetés en supermarché. L'initiative surfe donc également sur la tendance de manger des produits locaux, et bio si possible.

Le prix des œufs s'est envolé de 85% aux Etats-Unis

Dans le cas où les participants souhaitent, à la fin des 6 mois de location garder leurs poules, ils peuvent les «adopter», ou plutôt les racheter à la société pour quelques centaines de dollars. Si au contraire, une famille estime avant la fin de la location qu'elle n'est pas faite pour accueillir des poules, la société propose de venir les reprendre gratuitement.

L'activité de la start-up a débuté en 2013. Au départ modeste, l'activité s'est envolée ces derniers mois. Un engouement qui se justifie notamment par l'envolée du prix des œufs aux Etats-Unis. Ceux-ci ont ainsi augmenté de 85% en juin, selon les chiffres du gouvernement américain. Une sévère épidémie de grippe aviaire en début d'année a en effet forcé les éleveurs à tuer près de 40 millions de volailles. L'initiative de ce couple d'éleveurs est donc arrivée à point nommé pour les Américains qui figurent parmi les plus gros consommateurs d'œufs au monde avec 260 œufs consommés en moyenne par personne en 2014.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant