Un site internet, outil contre les assurances vie en déshérence

le
0

En France, de nombreux contrats d'assurance vie sont dits en déshérence, car ils ne peuvent être transmis à un bénéficiaire. Un site internet vient d'être lancé pour éviter cette situation.

Assurance vie en déshérence : le principe

L'assurance vieest un produit d'épargne qui permet de transmettre un capital, en cas de décès du titulaire. L'épargne accumulée est alors transmise au bénéficiaire désigné dans la clause dédiée. Néanmoins, en France, on estime que l'encours des contrats en déshérence, et donc non réclamés, s'élève à 2,76 milliards d'Euros.

Cela s'explique par le fait que de nombreux contratsne permettent pas d'identifier le bénéficiaire de l'assurance vie. La cause peut être une désignation imprécise ou l'oubli, par le souscripteur du contrat, de remplir la clause bénéficiaire. Par ailleurs, il arrive que les bénéficiaires ignorent l'existence du contrat souscrit par leur proche, en leur faveur. Ils ne seront donc pas en mesure de le réclamer à la compagnie d'assurance.

Un outil contre la déshérence

Pour éviter de laisser dormir cette épargne, un site Internet vient de proposer aux détenteurs d'assurance vie l'enregistrement de leur contrat sur une base de données. En échange de 39€, les notaires pourront consulter cette base de données après le décès du titulaire.

Fichier central des contrats d'assurance vie

Il n'est pourtant pas nécessaire de recourir à ce type d'outil payant. En effet, l'État va prochainement établir un fichier central des contrats d'assurance vie, répertoriant tous les contrats abritant au moins 7500€ d'épargne.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant