Un site internet géré par le ministère de la Défense hacké par Anonymous

le
1
Le collectif Anonymous a piraté lundi un site géré par le ministère de la Défense. Aucune donnée confidentielle n'a cependant été volée.
Le collectif Anonymous a piraté lundi un site géré par le ministère de la Défense. Aucune donnée confidentielle n'a cependant été volée.

Officiellement, le Centre d'identification des matériels de la Défense (CIMD) était, en début de semaine, « en maintenance ». Il a en réalité été piraté par Anonymous. Le groupe de hackers informatique a, en effet, publié lundi des données issues de ce centre, géré par le ministère de la Défense et dont le rôle est de répertorier le matériel (notamment les armes) utilisé par les militaires français.

Les numéros de téléphone de nombreux sous-traitants, notamment d'employés de Thales, ont ainsi été diffusés. « Les informations de ce type servent souvent de base à des attaques plus élaborées, visant quelques personnes-clés dans une entreprise, pour tenter d'installer un virus informatique sur leur machine », explique Le Monde sur son site internet.

L'attaque informatique a été justifiée par le collectif Anonymous comme une façon de protester contre les ventes d'armes de la France à l'Arabie saoudite et contre la prolongation de l'état d'urgence. Aucune information confidentielle n'aurait cependant été dérobée, les réseaux classifiés de la Défense n'ayant pas été atteints.

Source Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 11 mois

    Administrations et plus encore entreprises privées...investissez dans la sécurité, je vous le dis sans rire 90% des sites internet sont des passoires, des protections ridicules.......Quant aux sites gérés par des informaticiens fonctionnaires...alors là...le fond est touché.