Un site du pétrolier BP attaqué en Algérie

le
1
Des militaires algériens auraient encerclé le site du groupe pétrolier britannique dans lequel se trouveraient encore les assaillants. Plusieurs ressortissants étrangers seraient pris en otage.

Alger

Dans la nuit de mardi à mercredi, un groupe terroriste non identifié a attaqué un site du groupe pétrolier britannique BP, à In Amenas, à 1500 km au sud-est d'Alger, à la frontière avec la Libye, une région connue pour être une zone de trafic. Les terroristes auraient pris en otage plusieurs employés, notamment des Japonais travaillant pour le groupe Japan Gas Corp, des Britanniques et des Norvégiens.


Agrandir le plan

Des informations contradictoires circulent encore sur cette attaque. L'agence Reuters évoquent un Français au nombre des six ressortissants étrangers enlevés et cinq Japonais. British Petroleum parle d'un «incident dans le domaine de la sécurité» sans avoir «d'autres informations confirmées à ce stad...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dugan le mercredi 16 jan 2013 à 15:09

    Oh ben çà alors! comme c'est étonnant... flanby va aller faire la leçon à ses amis algériens ... LOL