Un site concurrent de WikiLeaks en gestation

le
0
Deux anciens membres de l'entreprise vont fonder leur propre système baptisé OpenLeaks. Objectif:mettre en relation sources anonymes et médias sans prendre part à la publication des informations

WikiLeaks est en passe de perdre son monopole. Deux anciens partenaires de Julian Assange, désormais brouillés avec le patron de WikiLeaks, sont sur le point de lancer leur propre plate-forme baptisée OpenLeaks. L'adresse du site, openleaks.org, est déjà active mais n'affiche que le logo de la future entreprise. Les deux fondateurs ont donné plus de détails dans un documentaire télévisé qui sera diffusé dimanche soir par la télévision suédoise.

Les modes de fonctionnement des deux futurs concurrents seront très différents. Daniel Domscheit-Berg, ex-porte-parole allemand de WikiLeaks et Herbert Snorrason, ex-membre islandais et étudiant en histoire, veulent en effet profiter de l'expérience de WikiLeaks pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Plutôt que de recueillir et de publier eux-mêmes les informations, les deux entrepreneurs ont imaginé un système de mise en relation des sources anonymes avec les médias qu'ils choisissent.

« Si le journal X est un de nos p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant