Un service civique «universel» pour les jeunes mis en place «dès le 1er juin»

le
3
Un service civique «universel» pour les jeunes mis en place «dès le 1er juin»
Un service civique «universel» pour les jeunes mis en place «dès le 1er juin»

On imagine le branle-bas de combat dans les administrations concernées... Ce jeudi, François Hollande a déclaré que tout jeune qui voudrait effectuer un service civique pourrait le faire «dès le 1er juin». Pour cela, l'agence pour le service civique sera «renforcée».

«Ce que je propose aujourd'hui est un service civique universel», a déclaré le président de la République lors de sa conférence de presse semestrielle, écartant à ce stade tout service civique obligatoire, réclamé par certains à l'UMP. «Si on devait aller vers un service civique obligatoire, le peuple devrait être consulté», a-t-il estimé.

Lancé en 2010, le service civique est un engagement de six à douze mois dans des missions d'intérêt général, auprès d'associations ou de collectivités. Il s'adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans, sur la base du volontariat, et donne droit à une indemnité mensuelle d'environ 570 euros.

«Tout jeune qui se présentera à partir du 1er juin de cette année pourra faire un service civique, ce qui va supposer de mettre toutes les collectivités, toutes les associations, tous les ministères en capacité de proposer 150.000 ou 160.000 missions dans un délai particulièrement court, enfin qui peut s'étaler sur plusieurs mois», a précisé François Hollande, rappelant qu'«il y a aujourd'hui quatre fois plus de demandes qu'il n'y a de services civiques proposés».

Le 20 janvier, sur ce sujet, le chef de l'Etat avait promis que «tous les volontaires pourront être accueillis à l'horizon 2017», soit «entre 150.000 et 170.000 par an». Il visait auparavant un objectif de 100.000 jeunes par an d'ici à la fin de son quinquennat.

Par ailleurs, François Hollande a annoncé qu'une «réserve citoyenne» serait créée «pour tous les Français, tous ceux qui veulent participer à l'élan collectif, donner le meilleur d'eux-mêmes». La création d'une «réserve citoyenne pour tous les Français», couplée avec ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le jeudi 5 fév 2015 à 15:03

    Dépenses supplémentaires pour encadrer les jeunes. Les dépenses plus faciles à engager que les économies!!!! De plus service publique pas obligatoire. Tous ceux qui seront déjà engagés dans la délinquance ou la radicalisation vont certainement accourir !!!!!!!! hi hi

  • hbaudry1 le jeudi 5 fév 2015 à 15:02

    Il faut un service obligatoire, sinon il n'y aura pas de mixité sociale entre tous les Français ... cela me parait évident ! Or il me semble que c'est le but principal; ... vraiment nuls ces politiques ...

  • birmon le jeudi 5 fév 2015 à 14:17

    Ce qui intéresse la majorité des jeunes qui se présentent, c'est l'indemnité, pas le travail qui va avec. Bien sûr ça permet de les sortir des statistiques du chômage pendant quelques mois.