Un séisme de magnitude 7,2 secoue Mexico, pas de victimes

le
0
Un séisme de magnitude 7,2 secoue Mexico, pas de victimes
Un séisme de magnitude 7,2 secoue Mexico, pas de victimes

Un séisme d'une magnitude 7,5 degrés a secoué vendredi matin la ville de Mexico ainsi que la station balnéaire d'Acapulco, provoquant des évacuations et coupures de courant, mais sans faire ni victime ni dégâts importants.

Selon un premier rapport de  l'USGS (US Geological Survey), le séisme a été enregistré à 9h27, heure locale (16h27 à Paris), à 265 km au sud-ouest de Mexico, dans l'Etat de Guerrero. Le Service sismologique du Mexique (SSN) avait dans un premier temps évalué la secousse à une magnitude de 7.

Pas de dégât d'ampleur

 «Le séisme s'est produit sur la frange côtière. Il est toujours possible que cela provoque un tsunami, mais si les effets ne se voient pas dans les minutes qui viennent, il est très improbable» que cela se produise, a indiqué très rapidement le sismologue Victor Espindola du SSN.

Un journaliste d'Associated Press sur place n'a pas fait état de victimes ou de dégâts d'ampleur. Le coordinateur de la Protection civile de Mexico, Luis Felipe Puente, a écrit sur Twitter que «pour le moment, aucun dégât majeur n'a été rapporté».

Por el momento no se reportan daños por el sismo? Luis Felipe Puente (@LUISFELIPE_P) 18 Avril 2014

Dans la capitale mexicaine, comptant plus de 20 millions d'habitants, le maire Miguel Angel Mancera a signalé que des évacuations préventives avaient été effectuées dans certains immeubles en ce jour de Vendredi Saint férié. «Jusqu'à présent, on observe seulement des évacuations, nous poursuivons nos rapports», a écrit le maire, également sur Twitter.

Por el momento solo se observan desalojos, continuamos con la revisión #mm? Miguel Ángel Mancera (@ManceraMiguelMX) 18 Avril 2014

Dans le quartier central de Roma, des journalistes de l'AFP ont rapporté des coupures de courant et des bris de vitres. Des hélicoptères survolaient la capitale quasiment déserte en ce jour férié pour évaluer d'éventuels ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant