Un sèche-mains empêche une opération boursière à 2 milliards

le
0
Quelques actionnaires s'opposent à l'opération arguant qu'ils n'ont pas pu entendre tous les débats pendant l'assemblée générale à cause d'un sèche-mains beaucoup trop bruyant.

La réputation de rigueur allemande risque d'en prendre un coup. Le responsable de l'organisation de l'assemblée générale de Siemens, qui s'est tenue mercredi 23 janvier à l'Olympia Halle de Munich, ne s'est pas suffisamment méfié du bruit des sèche-mains. Et cette inattention contraint les dirigeants du géant allemand à différer la mise en Bourse d'Osram, filiale spécialisée dans l'éclairage, évaluée à 2,3 milliards d'euros. Lors de cette assemblée générale, plus de 98 % des actionnaires avaient approuvé le projet de scission.

Malgré cette large approbation, quelques actionnaires ont décidé de s'opposer par tous les moyens à l'opération. Arguant qu'ils n'avaient pu entendre distinctement les débats lors de cette assemblée générale, ils ont initié une action en justice. Le coupabl...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant