Un scandale d'État étouffé à coup de millions en Chine

le
0
L'ancien bras droit du président Hu Jintao, Ling Jihua, aurait pu entrer au Politburo, si son fils n'avait pas conduit une Ferrari un soir d'ivresse.

Correspondant à Pékin

Un haut responsable chinois aura vécu un 18e Congrès au goût amer. Ling Jihua, l'ancien bras droit du président Hu Jintao - l'équivalent de son directeur de cabinet ou d'un secrétaire général de l'Élysée - aurait dû entrer au Politburo. Sa fonction lui valait d'être considéré comme l'un des dirigeants de l'ombre les plus puissants de Chine. Mais un retentissant scandale lui a barré le chemin des très hautes sphères du pouvoir, quand son fils a trouvé la mort lors d'un spectaculaire accident dans une voiture de luxe à Pékin. Ling Jihua a quand même pu obtenir une place au niveau inférieur, parmi les 200 membres du Comité central. Une consolation, et peut-être aussi une manière de limiter les risques d'investigation supplémentaire sur son cas.

La trajectoire politique de c...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant