Un rugbyman anglais fait des oreilles de lapin à Cameron, puis s'excuse

le
0
Un rugbyman anglais fait des oreilles de lapin à Cameron, puis s'excuse
Un rugbyman anglais fait des oreilles de lapin à Cameron, puis s'excuse

Le trois-quarts centre de l'équipe d'Angleterre de rugby Manu Tuilagi s'est excusé pour avoir fait des oreilles de lapin au Premier ministre britannique David Cameron lors d'une photo-souvenir à Downing Street lundi. Invité à la résidence du Premier ministre avec les Lions britanniques et irlandais pour célébrer leur victoire sur l'Australie cet été, Tuilagi s'est posté à la gauche de David Cameron sur la photo officielle, avant de lui glisser deux doigts en forme de «V» derrière la tête, comme le font les enfants en cour de récréation.

Réputé pour être un joyeux drille, Tuilagi s'est confondu en excuses sur son compte twitter en fin de soirée pour avoir «fait l'andouille sur la photo». «Belle journée à Downing Street. Merci au Premier ministre de nous avoir invités», a ajouté l'international anglais qui assure n'avoir pas voulu être irrespectueux.

Apologies for messing around on Lions photo. No offence intended. Great day at Downing Street. Thanks to Prime Minister for hosting us.? ManuSamoa Tuilagi (@Manutuilagi) September 16, 2013

Un torrent de réactions sur Twitter

Rapidement propagé sur les réseaux sociaux, le geste de Tuilagi a suscité un torrent de réactions, certains qualifiant le joueur de «légende», d'autres de «crétin». «Il en a Manu Tuilagi! Haha. #chef», a tweeté le demi d'ouverture de Gloucester Freddie Burns. «The man@Manutuilagi n'a pas pu se retenir», a commenté un coéquipier des Lions, Ben Youngs, dans un tweet qu'il allait ensuite effacer.

Né aux Samoa, Tuilagi, 22 ans, a inscrit 10 essais en 21 sélections pour l'Angleterre dont il est devenu en 2011 le plus jeune joueur de l'histoire à disputer une Coupe du monde. Au lendemain de l'élimination du XV de la Rose en quarts de finale de la coupe du monde par la France, il y a deux ans, il avait sauté d'un ferry dans le port d'Auckland pour rejoindre à la nage le quai où il a été cueilli par la police ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant