Un robot nommé administrateur d'une société !

le
0
Une photo du film I Robot (2004).
Une photo du film I Robot (2004).

Et si les robots remplaçaient définitivement l'homme. L'idée devient de moins en moins farfelue : Deep Knowledge Ventures (DKV), entreprise de Hongkong spécialisée dans la gestion de dons à haut risque, vient de nommer au conseil d'administration un robot appelé Vital (Validating Investment Tool for Advancing Life Sciences). Il veillera à préserver les intérêts financiers de l'entreprise et à déterminer les investissements les plus rentables, en bonne intelligence... artificielle.

Vital est un logiciel qui a été développé afin de prédire de manière intuitive le succès d'un projet, les résultats prévisionnels, les premiers tests de médicaments, la disponibilité des brevets et les levées de fonds précédentes des sociétés dans lesquelles DKV envisage d'investir. Vital peut intervenir dans des situations où les données sont très confidentielles afin de préserver la propriété intellectuelle d'une société.

"Les perspectives sont immenses"

DKV n'est pas la première entreprise à faire appel à Vital pour servir ses intérêts puisque Pathway Pharmaceuticals et In Silico Medecine avaient déjà fait appel à cette entité virtuelle. Cependant, DKV est la première entreprise à faire de Vital un humain à part entière en lui accordant une voix, au même titre qu'un homme, lors des votes aux conseils d'administration. Dmitry Daminski, administrateur de la société et responsable du projet, a confié à Beta Beat : "Si les gens peuvent être...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant