Un retour, un opéra et des festivals... Cinq raisons d'écouter de la musique

le
0
Un retour, un opéra et des festivals... Cinq raisons d'écouter de la musique
Un retour, un opéra et des festivals... Cinq raisons d'écouter de la musique

Chaque lundi, La Matinale vous propose ses coups de cœur musicaux et ses idées de concerts et festivals.

Cette semaine, la sélection musicale du Monde célèbre le grand retour des Strokes et prépare les concerts de l’été.

A ECOUTER : « Future Present Past », le nouvel EP des Strokes

Querelles, trahisons et réconciliations sont devenues le lot quotidien des Strokes depuis déjà quelques années. On pensait de fait les membres du groupe de rock new yorkais phare du début des années 2000 toujours en bisbille depuis l’album Comedown Machine (2013)… A la surprise générale, les quatre fortes têtes ont opéré leur grand retour la semaine dernière. Et plutôt trois fois qu’une. En effet, ce n’est pas un, mais trois morceaux inédits, d’excellente tenue, qui ont été dévoilés en avant-première jeudi… mai. Enregistrées à Austin et à New York, les trois compositions sont extraites d’un mini-album, intitulé Present Past Futur, à paraître le 3 juin sur Cult Records (le label de Casablancas). Comme son titre l’indique, l’ouvrage propose une synthèse des ingrédients développés par le groupe depuis leurs débuts : motifs de guitare minimaliste, quelques touches pop synthétiques tirées des derniers opus et le chant lou reedien de Julian Casablancas (étonnamment vigoureux sur le refrain d’OBLIVIUS). Les Strokes sont-ils définitivement remis sur de bons rails ? Sur l’éventualité d’un nouvel album, Julian Casablancas est toutefois resté vague sur les ondes de son émission radio « Culture Void » : « Nous verrons. Si la volonté collective peut être convoquée et canalisée. » Le mini-album est en écoute ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant