Un restaurateur refuse de servir des musulmanes voilées

le , mis à jour le
0
Les deux musulmanes exclues de l'établissement ont filmé les propos islamophobes du gérant.
Les deux musulmanes exclues de l'établissement ont filmé les propos islamophobes du gérant.

Les esprits s'échauffent de plus plus en France. Samedi, un restaurateur de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) a refusé de servir deux clientes musulmanes. La scène a été filmée par l'une d'entre elles où l'on voit et on entend le patron de l'établissement justifier son refus en prétextant que « tous les musulmans sont des terroristes ». Des faits jugés suffisamment graves par le parquet de Bobigny qui a décidé d'ouvrir une enquête pour « discrimination à caractère racial ». Le maire François Asensi a également exprimé son indignation à la suite des propos tenus par le gérant.

Cette vidéo a fortement agité les réseaux sociaux ce week-end. Dimanche après-midi, elle avait déjà été vue par plus de 800 000 internautes. Des groupes Facebook ont été créés, comme celui dénommé Burkini party au Cénacle (le nom du restaurant) qui appelle à un rassemblement pacifique. Sur Twitter, la ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol, a annoncé saisir la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme.

Dimanche après-midi, vers 15 heures, en présence des forces de l'ordre, plusieurs membres de la communauté musulmane de Tremblay-en-France ont rencontré le gérant, qui a présenté ses excuses, selon Le Parisien. « J'ai pété un plomb, et je m'en excuse. J'ai...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant