Un restaurant dubaïote veut mettre un frein au gaspillage de nourriture

le
0
athurstock/shutterstock.com
athurstock/shutterstock.com

(Relaxnews) - Dans une ville réputée pour ses excès en tous genres, y compris ses somptueux buffets à volonté, un restaurant encourage à la modération en proposant le modèle de nourriture au poids, c'est à dire où l'on pèse les aliments choisis dans le buffet et que l'on paye en fonction de ce qu'on a dans son assiette.

Le restaurant Gramo de Dubaï, développé par Lootah Hotel Management aussi propriétaire de la chaîne d'hôtels Al Jawhara, veut répondre à la recrudescence de gaspillage de nourriture dans les buffets à volonté de la ville, selon le site Springwise, en faisant payer les plats au poids.

Ce n'est pas un nouveau concept, loin de là. Les Brésiliens connaissent bien ces restaurants "au kilo", qui proposent des buffets de ce type. Des chaînes comme Las Chicas sont même spécialisées dans les plats achetés au poids.

Le gaspillage de nourriture est un problème de plus en plus répandu aux Emirats Arabes Unis, où le degré d'hospitalité se mesure à l'abondance des mets proposés par l'hôte, surtout pendant la période de fête religieuse du Ramadan.

On estime, par exemple, qu'environ 500 tonnes de nourriture sont jetées quotidiennement pendant les fêtes du Ramadan à Abu Dhabi et 1.850 tonnes chez son voisin dubaïote. L'agence environnementale d'Abu Dhabi essaie de sensibiliser le public avec des campagnes d'information, encourageant à moins cuisiner et à ne pas remplir les assiettes à ras bord lors des repas d'Iftar, au coucher du soleil pendant le mois du Ramadan.

Selon l'Organisation des nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, les consommateurs des pays riches jettent environ 222 millions de tonnes de nourriture, ce qui correspond quasiment à la production alimentaire totale de l'Afrique sub-saharienne, qui est de 230 millions de tonnes.

De plus, les consommateurs d'Europe et d'Amérique du Nord gaspillent entre 95kg et 100kg de nourriture par tête et par an. En comparaison, les pays d'Afrique sub-saharienne et d'Asie du sud-est ne jettent qu'entre six et onze kilos par personne et par an.

En attendant, les clients du restaurant Gramo de Dubaï ont le choix entre un service "à la carte" et un buffet "au poids", proposant des plats internationaux et aussi de la cuisine locale.

Si ce nouveau modèle venait à porter ses fruits, l'entreprise prévoit d'ouvrir d'autres établissements selon ce même modèle, toujours selon Springwise.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant