Un responsable du CIO veut une candidature US pour les JO 2024

le
0

KUALA LUMPUR, 3 août (Reuters) - Un haut responsable du mouvement olympique international a appelé lundi les Etats-Unis à présenter rapidement une nouvelle candidature pour l'organisation des Jeux olympiques de 2024, après le retrait de celle de Boston. Les Etats-Unis n'ont pas accueilli les JO depuis 1996 mais ils sont considérés comme l'un des pays favoris pour ceux de 2024. Le Comité olympique américain (USOC) a dans un premier temps défendu la candidature de Boston mais il l'a retirée la semaine dernière face au manque de soutien local. Alors que les dossiers de candidature doivent être déposés d'ici la mi-septembre, ce retrait laisse peu de temps à l'USOC pour trouver une nouvelle ville candidate prête à entrer en lice face, entre autres, à Paris, Rome et Hambourg. Après le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, c'est Cheik Ahmad al Fahad al Sabah, le président de l'Association des comités nationaux olympiques (ACNO) qui a plaidé lundi en faveur d'une nouvelle candidature américaine. "Je crois que tout le monde au sein du mouvement aimerait voir une candidature des Etats-Unis pour obtenir les cinq anneaux des Jeux", a-t-il à Reuters à l'issue d'une réunion du CIO à Kuala Lumpur lundi. Considéré comme l'un des dirigeants les plus influents du milieu olympique, Cheik Ahmad a déjà accordé à l'USOC le soin d'accueillir cette année l'assemblée générale de l'ACNO à Washington, alors que cette réunion n'avait pas eu lieu aux Etats-Unis depuis 1994. Les relations entre l'USOC et le CIO se sont améliorées depuis grâce notamment à l'accord conclu il y a trois ans sur le partage des revenus financiers. Washington, Los Angeles et San Francisco, un temps en compétition face à Boston pour la candidature américaine aux JO de 2024, figurent désormais de nouveau parmi les villes susceptibles de déposer un dossier. Los Angeles, qui a déjà accueilli les Jeux en 1932 et 1984, est considérée comme favorite mais Cheik Ahmad a estimé que toute candidature américaine serait bien placée. "Cela relève de l'USOC", a-t-il dit. "J'espère qu'il décidera (...) de présenter la candidature d'une ville, ce serait bon pour les Jeux." Les Jeux d'été de l'an prochain auront lieu à Rio de Janeiro, au Brésil, et ceux de 2020 à Tokyo, la capitale du Japon. (Julian Linden; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant