Un responsable de la "police" de l'EI décapité en Syrie

le
0

BEYROUTH, 6 janvier (Reuters) - Le corps d'un haut responsable de la "police" du groupe djihadiste Etat islamique a été retrouvé décapité dans la province de Daïr az Zour, dans l'est de la Syrie, a rapporté mardi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Il s'agit d'un Egyptien qui était connu comme le bras droit de l'"émir" de la force Al Hesbah dans cette province, indique l'OSDH, proche de l'opposition. On ignore qui l'a décapité. Son corps porte des marques de tortures et a été retrouvé près d'une centrale électrique de la ville d'al Maïadine. "Nous ne savons pas si c'est l'Etat islamique qui l'a exécuté ou si ce sont des habitants du secteur ou d'autres combattants", a dit Rami Abdoulrahman, qui dirige l'OSDH. "Quoi qu'il en soit, c'est important, parce que c'était une personnalité de premier plan", a-t-il dit, en ajoutant qu'à sa connaissance, c'est la première fois qu'un membre de la force Al Hesbah a été tué de cette façon. Des agresseurs ont également tenté de tuer deux membres du groupe EI à Al Maïadine, a également rapporté mardi l'OSDH. (Sylvia Westall; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant