Un responsable arabe assassiné à Kirkouk dans le nord de l'Irak

le
0
    BAGDAD, 1er décembre (Reuters) - Des individus armés ont tué 
par balles un responsable arabe à Kirkouk, ville du nord de 
l'Irak où cohabitent plusieurs communautés, a fait savoir la 
police. 
    Mohammed al Djoubouri, chef du bloc arabe au conseil de la 
province de Kirkouk, a été tué dans sa voiture alors qu'il 
circulait près de chez lui, dans un quartier du centre de la 
ville pétrolière, a déclaré le chef de la police, Saraht Qadir. 
    Son assassinat n'a pas été revendiqué pour l'instant. 
    Les forces du Kurdistan autonome ont pris totalement le 
contrôle de Kirkouk à la mi-2014, au moment où les djihadistes 
du groupe Etat islamique (EI) lançaient une offensive éclair 
dans le nord de l'Irak et s'emparaient entre autres de la grande 
ville de Mossoul. Les dirigeants kurdes irakiens ont annoncé 
qu'ils ne renonceraient jamais à Kirkouk, ville qu'ils 
revendiquent comme leur, tout comme les Arabes et les Turkmènes. 
    Plusieurs centaines de milliers d'Arabes d'Irak ont trouvé 
refuge dans Kirkouk lorsqu'ils ont fui la progression des 
djihadistes de l'EI. 
    L'été dernier, des individus armés ont abattu lors 
d'incidents distincts deux responsables irakiens du secteur 
pétrolier à Kirkouk. 
 
 (Mustafa Mahmoud; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant