Un réseau électrique Europe - Maghreb

le
0
Cinq à six milliards d'euros d'investissements sont prévus dans les infrastructures de transport d'électricité.

La Tunisie cette semaine, le Maroc dans quelques jours : Éric Besson, le ministre de l'Industrie, est actuellement mobilisé par le pacte énergétique euro-méditerranéen, avec de nombreux partenariats à la clé. Un pacte sous-tendu par la mise en œuvre du plan solaire méditerranéen : 20 gigawatts (GW) d'électricité d'origine renouvelable doivent sortir de terre à l'horizon de 2020 au sud et à l'est de la zone. Sur ces 20 GW, cinq seront exportés vers l'Europe.

Ce programme particulièrement ambitieux est lui-même lié à la réalisation du projet Medgrid, qui réunit aujourd'hui 22 associés et partenaires. Il s'agit du réseau électrique transméditerranéen, synonyme de développement des interconnexions entre les pays riverains, destiné à renforcer la sécurité des approvisionnements et la rentabilité des projets sud-méditerranéens de production d'électricité.

A terme, entre 5 et 6 milliards d'euros d'investissements sont prévus dans les infrastructures

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant