Un réseau de voleurs de grands crus démantelé

le
1

La gendarmerie a procédé lundi à l'arrestation dans plusieurs départements de vingt personnes. Le préjudice dépasse le million d'euros.

Vingt personnes ont été placées en garde à vue lundi dans le Sud-Ouest et en Ile-de-France, dans le cadre d'une enquête sur une série de vols de grands crus dans les châteaux du Bordelais, pour un préjudice dépassant le million d'euros. Les interpellations ont mobilisé quelque 300 gendarmes en Haute-Garonne, dans le Tarn-et-Garonne (bien Tarn-et-Garonne), les Pyrénées-Atlantiques, l'Ile-de-France et la Gironde, département où se trouvaient les commanditaires de ce réseau «très structuré» et «professionnel», qui sévissait depuis le mois de juin, a-t-on indiqué à la gendarmerie.

Une cellule d'enquête baptisée «Cassevin» a été mis en place il y a quelques mois après la répétition de vols de grands crus. L'enquête était menée par le Groupement de gendarmerie de la Gironde et la section de recherches de Bordeaux pour démante...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • python75 le mardi 11 fév 2014 à 10:34

    Enfin de bonnes nouvelles, les malfrats ont été arrêtés... Je suppose que dans peu de temps, des esprits chagrins vont poster..."Taubira va les libérer!! La justice est nulle" ou alors "Et les petits délinquants du RER D, ils ont tous été relâchés...Oh ma pauv' dame..." ou encore... "Vive l'intégration, les voleurs étaient des noirs ou des arabes... Pauvre France!!!" Ils me font rire ces posts!!! (strupides bien sur!)