Un réseau de prostitution nigérian démantelé en France

le
0

BORDEAUX (Reuters) - Un réseau de prostitution opérant dans plusieurs villes de France et impliquant des jeunes femmes venues du Nigéria a été démantelé par la police judiciaire de Bordeaux, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier.

Douze personnes d'origine nigériane ont été mises en examen et écrouées pour proxénétisme aggravé, traite d'êtres humains en bande organisée et blanchiment d'argent dans ce dossier instruit par la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Bordeaux.

Les jeunes femmes officiaient à Bordeaux, Limoges, Paris, Grenoble, Nîmes et Caen notamment. Certaines étaient obligées de reverser une partie de leur gain, de l'ordre de 600 euros par semaine en moyenne, pour rembourser leurs passeurs.

L'enquête a été menée durant environ un an par la Brigade de répression du banditisme et du proxénétisme (BRBP) de la PJ bordelaise et l'Office central pour la répression de la traite des êtres humains (OCRETH).

Claude Canellas, édité par Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant