Un réseau de passeurs de réfugiés syriens démantelé en Italie

le
0
    ROME, 6 septembre (Reuters) - La police italienne a annoncé 
mardi avoir démantelé un réseau criminel qui transportait des 
réfugiés majoritairement syriens entre la Hongrie et les pays 
d'Europe de l'Ouest. 
    En tout, 21 individus, soupçonnés d'être des passeurs, ont 
été arrêtés en Italie, en Autriche et en Allemagne, indique la 
police dans un communiqué. Elle précise que la plupart des 
suspects sont Syriens mais que certains sont de nationalité 
algérienne, égyptienne, libanaise et tunisienne. 
    Tous les suspects habitaient officiellement dans la région 
de Côme, dans le nord de l'Italie. 
    Selon le procureur de la ville lombarde, les passeurs ont 
transporté plus de 200 migrants entre 2014 et 2016 sur la "route 
des Balkans". Pour un coût d'au moins 500 euros par réfugié, ils 
allaient les chercher en Hongrie et les conduisaient en Europe 
occidentale, principalement en Autriche et en Allemagne et dans 
une moindre mesure en France et en Italie. 
    L'enquête qui a mené au démantèlement du réseau a débuté en 
septembre dernier après l'arrestation d'un Italien transportant 
des migrants dans sa voiture en Hongrie, précise l'unité de 
coopération judiciaire de l'Union européenne, Eurojust, dans un 
communiqué séparé. 
 
 (Steve Scherer et Gavin Jones; Tangi Salaün pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant