Un redressement en trompe-l'œil ?

le
0
FOOTBALL - Le déficit des clubs professionnels de Ligue 1 et de Ligue 2 s'est considérablement réduit la saison dernière, indique L'Equipe ce jeudi. Une réduction qui cache une réalité cependant plus complexe.

A l'heure de la fronde anti-taxe à 75%, les chiffres dévoilés ce jeudi par L'Equipe concernant les comptes des clubs professionnels français vont apporter de l'eau au moulin des anti-grève. Alors que les présidents de clubs ont brandi cette menace d'une journée sans matches les 29 et 30 novembre, estimant que la taxe sur les revenus supérieurs à 1 million d'euros allait les tuer, le quotidien sportif indique que l'état des finances des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 s'est amélioré entre la saison 2011-2012 et 2012-2013. Le football professionnel perd certes toujours de l'argent mais moins qu'avant. Pour la saison 2012-2013, le déficit s'élèverait à 39,5 millions d'euros contre 108 millions la saison précédent. Soit un différentiel de 68,5 millio...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant