Un record pour les pertes civiles cette année en Afghanistan

le
0

KABOUL, 19 décembre (Reuters) - Au moins 3.188 civils afghans ont été tués dans les violences en 2014 en Afghanistan, un record depuis l'intervention internationale contre les taliban fin 2001, ont annoncé vendredi les Nations unies. La mission de combat de la force internationale se termine officiellement à la fin du mois. A la date du 30 novembre, l'Onu avait recensé depuis le début de l'année 3.188 morts (+19% par rapport à la même période l'an dernier) et 6.429 blessés dans la population civile, victimes des attentats et des combats. Pour la première fois, les combats terrestres entre les taliban et les forces armées afghanes sont la cause principale de décès dans la population civile. Les années précédentes, c'étaient les attentats à la bombe. Les trois quarts des pertes civiles sont imputables aux taliban. Au total, 17.252 civils afghans ont été tués et 29.536 blessés depuis que l'Onu a commencé à recenser les pertes dans la population civile, en 2009. Les pertes de l'armée et de la police afghane ont également atteint cette année un record, avec plus de 4.600 morts. Depuis la fin 2001, près de 3.500 soldats étrangers venus de 29 pays ont été tués en Afghanistan, dont environ 2.200 Américains. (Kay Johnson, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant