Un record de treize ans sur le dollar

le
0
Billet de un dollar. (© CC-Pedro Vera)
Billet de un dollar. (© CC-Pedro Vera)

Le «Trump trade» ou «reflation trade» c’est-à-dire le fait d’anticiper des dépenses importantes du gouvernement de Donald Trump permettant à l’inflation et donc aux taux de remonter, est haussier pour le dollar.

En effet, en cas de pressions inflationnistes, les taux pourraient être remontés par la Fed, ce qui soutiendrait la devise américaine. À ce sujet, les Fed funds qui mesurent les probabilités de hausse de taux à venir, indiquent désormais 28% de probabilité d’avoir trois hausses des taux américains en 2016. Toutefois, le pragmatisme ne devrait-il pas être de mise alors que président élu n’a pas encore été investi et que la composition de son équipe reste floue ? C’est ce que nous pensons.

La paire euro / dollar baissière à moyen terme

À court terme, pour décembre, la donne n’a pas changé, le président de la Fed de St. Louis, James Bullard, a déclaré qu’il faudrait une surprise (un très mauvais rapport mensuel sur l’emploi américain par exemple) pour que la banque centrale ne procède pas à une hausse des taux en décembre. À moyen terme, la prudence doit rester de mise, souvenons-nous des trois à quatre hausses des taux anticipées par certains membres de la Réserve fédérale au premier trimestre… 2015.

En d’autres termes, que le dollar puisse suivre l’éventuelle remontée de l’inflation et s’apprécier dans les mois à venir

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant